FAQ

FAQs

Sélectionnez une catégorie :

Comment régler la molette dioptrique pour mes yeux ?

Étape 1 : L’œil droit fermé, tournez la molette de mise au point central jusqu’à ce que l’image de l’oculaire gauche soit claire et nette.

Étape 2 : L’œil gauche fermé, tournez la molette dioptrique indépendant à droit jusqu’à ce que l’image soit claire et nette.

Étape 3 : Regardez à travers les jumelles avec vos yeux ; l’image devrait être nette. Sinon, répétez les étapes ci-dessus.

bino instruction

Quelles sont les meilleures jumelles pour les événements sportifs et les concerts ?

Il est préférable d’utiliser des jumelles de faible puissance, car il est difficile de trouver et de suivre rapidement les mouvements si vous avez un fort grossissement. Le grossissement idéal serait de 6-8x pour la plupart des événements. Pour l’opéra, les jumelles sont appelées jumelles d’opéra, et elles sont généralement 4-6x.

Qu’est-ce qui fait qu’une paire de jumelles coûte moins cher qu’une autre ?

De nombreux facteurs influencent le coût des jumelles, notamment la taille ou l’ouverture, le grossissement, le type de prismes, les types et la qualité des revêtements, le matériau du corps, la conception et la qualité des lentilles. Dans l’ensemble, la qualité optique est généralement la principale différence. Dans une binoculaire peu coûteuse et de mauvaise qualité, l’image est très petite et sombre, peut être difficile à mettre au point et n’est nette que vers le milieu de l’image. Dans une binoculaire coûteuse et de haute qualité, l’image est grande et lumineuse, facile à mettre au point et offre une image nette et haute résolution.

Quel grossissement est le meilleur pour l’observation des oiseaux ?

En règle générale, le grossissement 8x est idéal pour l’observation des oiseaux.

Pourquoi le grossissement 10x n’est-il pas bon pour l’observation des oiseaux ?

Plus la puissance est élevée, plus il est difficile de trouver et de suivre rapidement le mouvement. Les jumelles de plus grande puissance rendent plus difficiles l’observation et le suivi des oiseaux.

J’ai entendu dire que vous pouvez regarder la lune avec des jumelles. Est-ce vrai ?

Oui, vous pouvez voir la lune avec des jumelles 10x ou 12x : plus l’objectif est grand, mieux c’est. En règle générale, nous recommandons l’une de nos jumelles 12×50, que vous pouvez monter sur un trépied avec un adaptateur de trépied binoculaire.

Quelle est la différence entre un pont fermé et un pont ouvert d’une paire de jumelles ?

Le pont d’une paire de jumelles est l’espace entre les deux barils. Certaines jumelles ont une conception de pont à charnière ouverte, et certaines ont une conception de pont fermé, qui est essentiellement une charnière monobloc plus grande. Les systèmes à charnière ouverte utilisent deux parties plus petites du pont, de sorte qu’ils sont généralement plus légers mais peuvent ne pas être aussi durables. Les ponts fermés sont très robustes mais plus lourds.

Quel est l’oculaire d’une paire de jumelles ?

L’oculaire est le système de lentilles le plus proche de l’endroit où vous placez votre œil.

Quel est l’objectif d’une paire de jumelles ?

L’objectif est le système de lentilles le plus éloigné de l’endroit où vous placez votre œil, où la lumière de l’objet que vous regardez entre.

À quoi servent les œilletons ?

Généralement, les œilletons se tordent ou se replient. Si vous ne portez pas de lunettes, les œilletons doivent être tordus jusqu’à leur position complètement étendue. Si vous portez des lunettes, gardez-les repliés. C’est essentiel. Ils garderont votre œil à la bonne distance de dégagement oculaire de l’optique des jumelles, ce qui fournira la meilleure image et un champ de vision maximal.

Qu’est-ce que la molette dioptrique ?

La molette dioptrique vous permet d’équilibrer les différences de vision entre votre œil gauche et votre œil droit La première fois que vous utilisez des jumelles, assurez-vous toujours d’ajuster correctement la molette dioptrique. Il peut y avoir une marque pour le point de réglage du zéro ; vous pouvez donc l’utiliser comme référence.

Qu’est-ce que la pupille de sortie ?

La pupille de sortie est un cercle lumineux qui peut être vu au centre de chaque oculaire lorsque vous tenez des jumelles à environ 30 cm (longueur de bras) de vos yeux avec les lentilles d’objectif dirigées vers une lumière vive. Le diamètre du cercle lumineux aide à déterminer la quantité de lumière qui atteindra votre œil. Pour déterminer la pupille de sortie, divisez le diamètre de l’objectif par le grossissement des jumelles. Par exemple, une binoculaire 10×32 a une pupille de sortie de 3,2 millimètres. Toutes les jumelles avec le même grossissement et la même taille d’objectif ont le même diamètre de pupille de sortie. Vos pupilles s’ajusteront à la quantité de lumière extérieure, qu’elle soit faible ou vive. Une binoculaire qui a une pupille de sortie plus grande peut rendre votre champ de vision plus lumineux, ce qui est important à considérer lorsque vous utilisez des jumelles dans des situations sombres ou pour l’observation astronomique.

Comment calculer le diamètre de la pupille de sortie ?

Pour calculer le diamètre de la pupille de sortie, divisez le diamètre de l’objectif par le grossissement des jumelles. Par exemple, une binoculaire 10×32 a une pupille de sortie de 3,2 millimètres. Toutes les jumelles avec le même grossissement et le même diamètre d’objectif ont le même diamètre de pupille de sortie.

Que sont les jumelles à prisme de toit ?

Les jumelles à prisme de toit utilisent deux prismes de toit, ce qui donne un instrument avec des côtés parallèles et des lentilles d’objectif à la même distance que l’oculaire. Une binoculaire à prisme de toit a des barils droits ; elle est donc plus compacte et plus facile à tenir.

Que sont les jumelles à prisme Porro ?

Les jumelles à prisme Porro ont une conception à prisme qui se traduit par un tube binoculaire avec une courbure ; il n’y a donc pas de ligne droite entre l’oculaire et les objectifs. Ces jumelles peuvent fournir une plus grande profondeur de champ et un champ de vision plus large par rapport aux modèles de prisme de toit similaires.

Quelle est la mise au point rapprochée, ou la distance minimale de mise au point ?

La mise au point rapprochée (ou distance minimale de mise au point) est la distance la plus proche/minimale sur laquelle une paire de jumelles peut se concentrer. Plus la distance de mise au point rapprochée est courte, plus on peut se concentrer sur des détails qui ne sont généralement pas visibles à l’œil nu.

Les jumelles peuvent-elles être montées sur un trépied ?

Oui, les jumelles peuvent être montées sur un trépied avec un adaptateur de trépied binoculaire. Ceci est idéal pour la stabilité pendant de longues heures et fortement recommandé pour la digiscopie.

Qu’est-ce que le verre ED ?

« Le verre ED » veut dire « verre de dispersion extra-faible ». La dispersion se produit lorsque les couleurs s’étalent en raison de la longueur d’onde, comme un effet arc-en-ciel. Comme cela se produit également dans les systèmes de lentilles, certains éléments de lentilles peuvent être fabriqués à partir de verre ED pour minimiser la dispersion et l’aberration chromatique qui en résulte (distorsion des couleurs qui crée un contour de couleur indésirable le long des bords des objets – causée par une défaillance d’une lentille pour focaliser toutes les couleurs au même point).

Que sont les revêtements de phase ?

Sur un prisme de toit, l’image est divisée en deux parties de toit du prisme. En raison de la division, une erreur de déphasage se produit entre les images. Lorsque les deux moitiés de l’image se recombinent, il peut y avoir une certaine perte de contraste dans l’image. Dans les jumelles de haute qualité, un revêtement correctif de phase est placé sur le prisme pour minimiser cette erreur, augmentant ainsi le contraste pour les jumelles à prisme de toit.

Que sont les revêtements antireflets ?

Un revêtement antireflet est un type de revêtement optique appliqué à la surface des lentilles et d’autres éléments optiques pour réduire la réflexion. Sans revêtements antireflets, il y aurait une réduction significative de la transmission globale de la lumière, ce qui entraînerait une image plus sombre.

Quelle est la différence entre le champ de vision et le champ de vision apparent ?

Le champ de vision est le degré de l’angle du champ visible vu à l’aide de jumelles. Bien que les spécifications du champ de vision puissent sembler limitées, c’est le champ de vision apparent qui dictera la perception de la vue, vous donnant un angle de vision plus grand. Par exemple, une binoculaire avec un champ de vision de 7 degrés peut sembler avoir un champ de vision apparent de 50 degrés lorsque vous voyez l’image agrandie.

Que signifie « anti-buée » ?

« Anti-buée » signifie que les surfaces internes des jumelles ne s’embuent pas. Cela ne s’applique pas aux surfaces extérieures. En règle générale, les jumelles sont pompées avec un gaz inerte et scellées pour éviter la formation de buée interne. Pour l’antibuée externe, vous pouvez appliquer une solution anti-buée sûre ou essuyer la surface de l’objectif pour éliminer le brouillard. Ne frottez pas vos lentilles avec des vêtements secs ou des serviettes en papier car vous risquez de rayer ou d’endommager l’optique.

Que signifie « imperméable à l’eau » ?

Il existe différents niveaux d’imperméabilisation, tels que résistant à l’eau, résistant aux éclaboussures, imperméable, etc. Les niveaux d’étanchéité sont généralement indiqués dans les cotes IPX, un nombre plus élevé étant lié à un niveau de protection plus élevé.

De quels matériaux le châssis binoculaire est-il fait ?

La plupart sont en plastique (comme le polycarbonate), en aluminium ou en magnésium. Les différents matériaux ont des coûts, des résistances et des poids différents. Le plastique serait le plus léger et le moins cher. L’aluminium est plus cher et plus lourd que le plastique. Le magnésium serait le plus cher des trois, mais c’est aussi un matériau léger.

Comment calculer le facteur crépusculaire ?

Le facteur crépusculaire est le nombre utilisé pour calculer l’efficacité relative des jumelles dans des situations de faible luminosité, comme la chasse au crépuscule. Vous pouvez calculer le facteur crépusculaire en prenant la racine carrée du grossissement total et en le multipliant par le diamètre de l’objectif. Par exemple, le facteur crépusculaire d’une binoculaire 8×42 est de 18,3.

Comment calculer la luminosité relative ?

La luminosité relative est le diamètre de la pupille de sortie au carré. Par exemple, une binoculaire 8×42 avec une pupille de sortie de 5,25 mm a une luminosité relative de 27,6, tandis qu’une binoculaire 10×32 avec une pupille de sortie de 3,2 mm a une luminosité relative de 10,2.

Quel est le meilleur, un prisme BAK4 ou BK7 ?

BAK4 est un verre à prisme de qualité supérieure à celle du BK7, mais le type de verre n’a pas de différence critique sur les performances globales.

Que sont les revêtements diélectriques ?

Les revêtements diélectriques sont un type de revêtement réfléchissant. Ils sont l’une des meilleures qualités de revêtements disponibles pour maximiser la transmission de la lumière.

Qu’est-ce que la dispersion ?

La dispersion se produit lorsque les couleurs de la lumière s’étalent en raison de différentes longueurs d’onde. Pensez à un arc-en-ciel : voici à quoi ressemble la dispersion. La lumière blanche est la combinaison de toutes les couleurs ; lorsqu’elles sont réfléchies par quelque chose comme une gouttelette d’eau ou une lentille, les différentes couleurs s’étalent différemment.

Qu’est-ce que l’aberration chromatique ?

L’aberration chromatique, également connue sous le nom d’erreur de couleur, est causée par la dispersion, où la lumière se propage en fonction de sa longueur d’onde comme un arc-en-ciel. Cet effet se produit également dans un objectif, de sorte que différents matériaux ou conceptions de lentilles peuvent réduire l’aberration chromatique. L’aberration chromatique est généralement considérée comme une frange violette sur le bord d’un objet sombre sur un fond clair ou un manque de contraste dans une image en couleur.

Qu’est-ce que la transmission de la lumière ?

La transmission de la lumière est la lumière résultante qui arrive à votre œil de l’objet. En règle générale, une partie de la lumière est perdue en raison des réflexions de l’optique, il y a donc toujours une perte de lumière entrante, même avec les meilleurs revêtements antireflets. Carson est connu pour ses jumelles à transmission lumineuse élevée à des prix abordables.

Que signifie « multicouche complet » ?

« Multicouche complet » signifie que chaque surface optique est dotée d’un revêtement multicouche antireflet pour maximiser la transmission de la lumière.

Quelle est l’ouverture d’un télescope ?

L’ouverture se réfère au diamètre du plus grand élément optique. Dans un télescope réfracteur, c’est le diamètre de l’objectif. Dans un télescope réflecteur, c’est le diamètre du miroir primaire. L’ouverture détermine la capacité de collecte de lumière de votre télescope.

Avec une ouverture plus grande, vous pouvez voir plus profondément dans le ciel nocturne.

Qu’est-ce qu’une lentille de Barlow ?

Une lentille de Barlow est une lentille supplémentaire qui multiplie le grossissement total d’un télescope. En règle générale, les lentilles de Barlow ont généralement une puissance de 2 ou 3 fois, doublant ou triplant donc la puissance globale. Elles peuvent être pratiques pour voir de plus près un objet, mais un oculaire ordinaire sans lentille de Barlow doit être utilisé en premier. Une fois que vous avez trouvé et mis l’accent sur l’objet, insérez la lentille de Barlow avant l’oculaire et visualisez à nouveau pour obtenir cette image très proche.

Pourquoi ne puis-je pas voir des objets du ciel profond ?

Les conditions environnementales peuvent entraver l’observation du ciel profond. Par exemple, la pollution lumineuse dans une ville peut rendre difficile la vision d’objets astronomiques. Ainsi peut un jour nuageux dans un champ éloigné.

Des facteurs supplémentaires pour l’observation au télescope d’objets du ciel profond peuvent également inclure l’ouverture, le grossissement et la qualité optique. Un télescope de très haute puissance avec une qualité optique médiocre (grossissement à vide) ne vous permettra pas de bien voir les objets. Même si le fabricant indique la résolution comme une indication de la qualité optique, la formule n’est qu’une estimation basée sur la conception, pas une mesure réelle du télescope fabriqué.

Chez Carson, pour s’assurer que la résolution de fabrication répond à nos normes, nos télescopes subissent un test de résolution double étoile à la fin de chaque production. Cela signifie que nos optiques de haute qualité vous permettent de voir plus profondément dans le ciel nocturne.

Qu’est-ce que la collimation ?

La collimation est un alignement optique. Les rayons lumineux sont alignés avec précision et parallèlement lorsqu’un produit est correctement collimaté. Nos produits sont correctement collimatés. Malheureusement, des vibrations élevées ou des températures extrêmes (souvent causées par le fait de laisser votre télescope dans une voiture) peuvent affecter la collimation. Pour vous assurer que votre télescope est bien collimaté, regardez notre vidéo YouTube sur la collimation.

Qu’est-ce qu’un miroir secondaire ?

Un télescope à réflecteur a deux miroirs, un miroir primaire et un miroir secondaire. La lumière rebondit d’abord sur le miroir primaire, puis frappe le très petit miroir près de l’extrémité ouverte du télescope. De là, la lumière est réfléchie dans l’oculaire.

Qu’est-ce qu’un prisme d’érection ?

Dans le cas des télescopes, le système optique de base est toujours à l’envers, mais un prisme d’érection inverse l’image (s’oriente vers une vue verticale) de sorte qu’elle n’est plus à l’envers. Dans les jumelles, les prismes de montage sont intégrés au système optique car ils sont utilisés pour visualiser tous les jours des objets « terrestres », comme des oiseaux.

Comment la résolution du télescope est-elle calculée ?

La résolution est généralement mesurée en secondes d’arc, ce qui correspond à une mesure angulaire de 1/3 600 de degré.

Il existe deux façons de calculer la résolution : le critère de Rayleigh et la limite de Dawes.

La formule de Rayleigh dépend de la longueur d’onde spécifique de la lumière ; typiquement, une couleur vert jaunâtre à 550 nm est utilisée comme étalon. Bien que la méthode Dawes ne dépende pas de la couleur, les deux méthodes reposent sur l’ouverture (diamètre) du télescope. Tant que vous utilisez l’équation appropriée, que vous utilisiez des pouces ou des millimètres, les résultats de résolution seront toujours en secondes d’arc.

La résolution Rayleigh est calculée comme 5,45 / ouverture (en pouces) ou 138 / ouverture (en mm).

La résolution Dawes est calculée comme 4,56 / ouverture (en pouces) ou 116 / ouverture (en mm).

Avec la distance angulaire entre deux étoiles, comme deux étoiles doubles, vous pouvez vérifier si votre télescope peut voir qu’il s’agit de deux étoiles distinctes, ou s’il va brouiller les deux en un seul objet. Vous pouvez consulter un almanach d’étoiles pour une liste d’objets avec une résolution en secondes d’arc. Avec de bonnes conditions d’observation, vous devriez pouvoir voir n’importe quoi avec des secondes d’arc plus élevées que votre télescope. Rappelez-vous toujours qu’il s’agit d’un maximum théorique basé sur la physique. Les résultats de résolution réels peuvent dépendre de la qualité de fabrication.

Quels sont les avertissements de sécurité solaire pour les télescopes ?

Avertissement :
• N’utilisez jamais ce télescope (ou son viseur) pour regarder directement ou près du soleil. Regarder le soleil peut causer des dommages oculaires instantanés et irréversibles.
• Ne laissez pas le télescope sans surveillance à tout moment. Les adultes ou les enfants non formés peuvent ne pas être familiers avec les procédures d’exploitation correctes.
• Ne pointez pas le télescope vers le soleil, même lorsque vous ne le regardez pas.. Cela causera des dommages internes au télescope.
• Manipulez le télescope avec soin. Une manipulation brutale peut désaligner les composants optiques internes.

Pourquoi aucune lumière ne passe par mon télescope ?

Assurez-vous que vous avez enlevé les capuchons et les couvercles des objectifs.

Pourquoi ne puis-je rien voir à travers l’oculaire de mon télescope ?

Assurez-vous d’utiliser l’oculaire de puissance la plus faible ; c’est celui avec le nombre focal le plus élevé. Ensuite, tournez lentement le bouton de mise au point jusqu’à ce que l’objet souhaité soit au point. Trouver une étoile au départ peut être difficile, il est donc utile de s’entraîner d’abord sur des objets fixes ou plus grands comme un bâtiment ou la lune.

Comment puis-je stocker correctement mon télescope ?

Tout d’abord, amenez le télescope à l’intérieur et laissez-le s’acclimater à la température ambiante. Cela permettra à l’humidité de s’évaporer. Une fois que le télescope s’est adapté à la température ambiante, mettez tous les bouchons et stockez-les à l’abri de la lumière directe du soleil. N’affichez pas votre télescope à l’intérieur sans les capuchons.

Vous pouvez retirer l’assemblage de tubes optiques (OTA) du support et le stocker verticalement ou horizontalement, bien que verticalement pour les réflecteurs avec le côté primaire (inférieur) vers le bas soit la méthode préférée.

Qu’est-ce que l’assemblage de tubes optiques (OTA) ?

L’assemblage de tubes optiques (OTA) est l’optique du télescope contenue dans un boîtier cylindrique. Ceci est séparé des pièces de montage ou de trépied.

Qu’est-ce que la pollution lumineuse ?

La pollution lumineuse provient de diverses sources, telles que les lampadaires et tout éclairage artificiel dirigé vers le ciel nocturne. Pensez à la façon dont la Terre peut apparaître éclairée d’une vue depuis l’orbite. Cette pollution lumineuse combinée à la pollution atmosphérique réelle et aux particules de poussière entraîne une dégradation de la qualité de l’image lors de la visualisation du ciel nocturne. Il existe de nombreux endroits du « ciel sombre » dans le monde où l’astronomie est mieux vue par un télescope car il y a le moins de pollution lumineuse possible dans ces endroits protégés.

Que puis-je voir avec un télescope ?

Cela dépend fortement de l’ouverture de votre télescope (le diamètre de l’ouverture qui permet à la lumière d’entrer), du type (réfracteur, réflecteur, etc.) et de la qualité optique, en combinaison avec des facteurs environnementaux tels que la pollution lumineuse ou les conditions météorologiques. En règle générale, avec la plupart des télescopes, vous pouvez voir la lune, les planètes et les étoiles.

Dois-je savoir la distance focale de ma lentille de Barlow ?

Non. Bien que la distance focale d’un oculaire soit importante pour calculer le grossissement du télescope, une lentille de Barlow multiplie simplement le grossissement global total. Par conséquent, la distance focale d’une lentille de Barlow n’est pas nécessaire pour déterminer le grossissement. Vous n’avez besoin que du multiplicateur, tel que 2x ou 3x.

Qu’est-ce qu’un télescope Schmidt-Cassegrain (SCT) ?

Il s’agit d’un type de télescope composé, ni réflecteur ni réfracteur, qui combine des lentilles et des miroirs pour produire une conception de télescope plus courte. Carson ne propose actuellement pas de télescopes Schmidt-Cassegrain (SCT), mais nous proposons une large gamme de télescopes réflecteurs et réfracteurs.

Qu’est-ce qu’un télescope réflecteur ?

Un télescope à réflecteur utilise deux miroirs au lieu de lentilles. Le miroir primaire concave est situé au bas du télescope. Il réfléchit la lumière entrante vers un point focal, tandis qu’un deuxième miroir plat réglé à 45 degrés se trouve juste en dessous de l’ouverture et redirige la lumière vers un oculaire.

Qu’est-ce qu’un télescope réfracteur ?

Les télescopes réfracteurs utilisent des lentilles pour mettre une image au point. Un télescope réfracteur simple est composé de deux lentilles, appelées objectif et oculaire. Le but d’un objectif est de plier la lumière de manière à mettre les images au point.

Pourquoi ne puis-je pas focaliser mon télescope ?

Assurez-vous de commencer avec l’oculaire de puissance la plus faible (numéro focal le plus élevé) et de regarder un objet situé à plus de 100 pieds.

Si votre télescope comprend un prisme d’érection, veuillez l’insérer avant l’oculaire. Si votre télescope est livré avec une lentille de Barlow, vous ne devriez pas l’utiliser avant de vous concentrer sur un objet.

Tournez le bouton de mise au point très lentement sur toute la plage et l’objet doit être mis au point.

Comment le grossissement est-il calculé pour les télescopes ?

Le grossissement d’un télescope astronomique change avec l’oculaire utilisé. Il est calculé en divisant la distance focale du télescope par la distance focale de l’oculaire (distance focale du télescope / distance focale de l’oculaire = grossissement global). Par exemple, un télescope avec une focale de 1 000 mm utilisant un oculaire de 10 mm fonctionne à un grossissement de 100x (1 000/10 = 100).

Qu’est-ce que la distance focale ?

La distance focale est la distance entre l’élément optique et la zone où l’image de l’objet est mise au point. Des distances focales plus courtes signifient que la lumière se concentre encore plus, ce qui correspond à des optiques de plus grande puissance.

Comment aligner mon chercheur ?

Veuillez regarder notre vidéo YouTube sur la façon d’aligner votre télescope.

Qu’est-ce qu’un chercheur ?

Un chercheur est un petit télescope optique monté sur le tube principal de votre télescope (également connu sous le nom d’assemblage de tubes optiques). Un chercheur a une puissance beaucoup plus faible, ce qui facilite la localisation des objets. Lors de la configuration de votre télescope, assurez-vous d’aligner votre chercheur sur votre ensemble de tubes optiques (OTA). Veuillez regarder notre vidéo YouTube sur la façon d’aligner votre chercheur sur votre télescope.

Comment équilibrer ma monture équatoriale ?

Regardez notre vidéo YouTube sur la façon d’équilibrer une monture équatoriale.

Dois-je choisir une monture Alt-Az ou équatoriale ?

Alt-Az (Altitude-Azimut) est préférable pour les débutants, car il est plus facile de trouver et de localiser des objets ; cependant, il est plus difficile de trouver et de suivre les objets.

Pour les utilisateurs plus avancés, les montures équatoriales sont plus faciles car—si vous êtes doué pour localiser des objets—il est beaucoup plus facile de suivre les objets pour une visualisation régulière ou pour l’astrophotographie.

Que sont les cercles de réglage ?

Certains télescopes incluent des cercles de réglage, qui vous permettent de composer vos coordonnées célestes afin qu’il soit plus facile de trouver des objets spécifiques. Cependant, une bonne utilisation des cercles de réglage nécessite que vous ayez préalablement effectué tout l’alignement nécessaire.

Que sont les coordonnées célestes ?

Les coordonnées célestes sont comme la latitude et la longitude pour le ciel nocturne, mais elles sont dans un système qui utilise la déclinaison (Déc.) et Ascension droite (RA) à la place. Vous pouvez rechercher ces coordonnées célestes dans un almanach d’étoiles et les utiliser comme guide pour localiser des objets dans le ciel.

Qu’est-ce qu’une monture équatoriale ?

Les montures équatoriales n’utilisent qu’un seul bouton pour suivre les mouvements célestes, mais elles doivent être mises en station pour fonctionner correctement.

Qu’est-ce qu’une monture Alt-Az (Altitude-Azimut) ?

Les montures Alt-Az (Altitude-Azimut) se déplacent de haut en bas (altitude) et de gauche à droite (azimut) en fonction de l’utilisateur, elles sont donc plus intuitives pour les débutants.

Pourquoi mon télescope montre-t-il tout à l’envers ?

Certains télescopes sont destinés à une utilisation astronomique, donc regarder des objets comme la lune à l’envers n’est pas un problème.

Si votre télescope a un prisme d’érection, cela inversera l’image pour orienter correctement la vue.

Comment nettoyer les optiques de mon télescope ?

En règle générale, vous devez éviter de nettoyer les optiques du télescope sauf si cela est absolument nécessaire. Pour éviter le nettoyage, vous devez toujours mettre des capuchons / couvercles lorsque vous n’utilisez pas le télescope pour éviter que des débris ou de la poussière ne s’accumulent sur l’optique.

Pour un télescope réfracteur, vous pouvez nettoyer les lentilles avec une brosse à lentilles ou un chiffon en microfibre humide.

Pour un télescope réflecteur, vous pouvez nettoyer la lentille de l’oculaire avec une brosse à lentilles ou un chiffon en microfibre ; cependant, nous ne recommandons pas d’essayer de nettoyer les miroirs, car vous pourriez endommager le revêtement réfléchissant.

Que signifient les chiffres sur l’oculaire du télescope ?

Les chiffres se réfèrent à la distance focale de l’oculaire. Plus le nombre est élevé, plus le grossissement est faible. Vous devez toujours commencer d’utiliser le télescope avec l’oculaire qui a le plus grand nombre (puissance la plus faible) ; cela facilitera la recherche d’objets.

La distance focale de l’oculaire est également nécessaire pour calculer le grossissement global du télescope (longueur focale du télescope / longueur focale de l’oculaire = grossissement global).

Comment Carson mesure-t-il le grossissement ?

Le grossissement, également appelé le pouvoir grossissant, dépend de la distance focale des lentilles utilisées dans un dispositif optique. Chez Carson Optical, nous calculons le grossissement en fonction des mesures du produit réel, et non des propriétés théoriques des lentilles. Nous utilisons un équipement de mesure optique, tel qu’un lensomètre ou une horloge à lentille, pour mesurer la puissance d’un objectif. Cela fournit à l’utilisateur des résultats de grossissement beaucoup plus précis que d’autres méthodes basées sur le moule de la lentille ou la conception prévue qui pourraient ne pas correspondre au produit réel.

Notre puissance de grossissement annoncée (MP) est basée sur l’équation standard de l’industrie (également appelée « grossissement commercial ») pour la puissance de grossissement maximale correspondant à des conditions de visualisation idéales, et elle dépend des dioptries d’une lentille ou d’un système de lentilles. Les dioptries d’une lentille sont équivalentes à l’inverse de la distance focale en mètres.

MP = D/4 + 1

La puissance grossissante ci-dessus est liée à la puissance grossissante nominale comme suit : MPnominal=MP-1=D/4. La valeur dioptrique (D) utilisée pour ces calculs est basée sur des mesures empiriques à partir d’échantillons réels de la lentille individuelle ou du système de lentilles, à l’aide d’un lensomètre et/ou d’un compteur de lentilles avec un zéro confirmé et étalonnés sur au moins deux points à l’aide d’étalons de référence connus. La mesure dioptrique est effectuée en fonction de la distance focale arrière (BFL) spécifiée par la directionalité de l’utilisation réelle de l’objectif ou du système d’objectif. L’essai est répété sur un ensemble d’échantillons suffisamment grand pour calculer le grossissement réel moyen. Les résultats sont convertis en puissance grossissante et arrondis à la demi-puissance la plus proche. Par exemple, les puissances de grossissement comprises entre 2,25 et 2,74x sont arrondies à 2,5x, mais les puissances comprises entre 2,75x et 3,24x sont fondées à 3,0x.

La puissance de grossissement fournit le grossissement maximal pour les loupes à lentille sphérique, où le grossissement réel dépend des distances entre l’objet et la loupe. Pour nos systèmes de lentilles à billes et cylindriques qui ont une distance focale ou une position définie par rapport à l’objet, nous mesurons le grossissement directement à leurs positions prédéfinies.

Qu’est-ce qu’un testeur de lin ?

Un testeur de lin, souvent appelé « compte-fils », est le plus souvent connu pour son association avec le commerce du vêtement. Historiquement, les testeurs de lin étaient utilisés pour compter le nombre de fils dans une zone fixe de tissu. Les testeurs de lin ont une échelle de mesure sur leur base et ils se plient généralement à plat pour le stockage. Aujourd’hui, ils sont utilisés dans l’industrie de l’impression pour voir comment les encres reposent sur une surface imprimée. Les testeurs de lin sont vendus dans différents grossissements ou configurations optiques.

Quels sont les avantages des lentilles grossissantes acryliques ?

Les loupes acryliques sont extrêmement légères et durables. Ils sont incassables et difficiles à briser. Le matériau acrylique permet également d’avoir une loupe plus petite et plus puissante dans la lentille plus grande. Plus de 90 % des loupes de Carson sont fabriquées à l’aide de lentilles acryliques.

Une loupe de Fresnel est une loupe plate qui est produite par estampage d’une série de rainures optiques annulaires sur une feuille plate d’acrylique ou de PVC. Les loupes de Fresnel utilisent beaucoup moins de matériau qu’une lentille de loupe double convexe typique, elles sont donc généralement très légères et minces. Le profil « plat » d’une lentille de Fresnel le rend idéal pour un sac à main ou un portefeuille. Un autre avantage supplémentaire d’une loupe de Fresnel est la taille de l’objectif réel. Il y a très peu de contraintes de taille dans la production de loupes de Fresnel qu’avec d’autres configurations de lentilles. Pour cette raison, les loupes de Fresnel peuvent être fabriquées en taille de page ou plus. Un inconvénient des loupes de Fresnel est la netteté de l’image. Les loupes de Fresnel ne peuvent généralement pas produire une image aussi nette qu’une lentille de loupe double convexe.

Une loupe avec la plus grande puissance est-elle le meilleur choix ?

Pas nécessairement : plus le grossissement est élevé, plus la distance focale est courte. Pour utiliser une loupe haute puissance, vous devez placer votre tête très près de l’objet que vous regardez. De plus, une loupe trop puissante déformera l’image, la rendant difficile à lire. Enfin, une loupe haute puissance a une très petite zone de visualisation. Si le grossissement est trop élevé, il devient difficile d’utiliser la loupe car vous finissez par vous concentrer sur une très petite partie de la page. Ne soyez pas trop rattrapé par le grossissement. Malheureusement, nous sommes dans une industrie où certaines entreprises exagèrent le grossissement. Faites attention quand vous achetez une loupe !

Quels types de loupes sont les meilleurs pour la couture ?

Carson fabrique un certain nombre de loupes mains libres pour l’artisanat et la couture. Elles sont souvent appelées les loupes « autour du cou » car ils sont positionnés juste en dessous de la poitrine de l’utilisateur et sont suspendus par un cordon autour du cou de l’utilisateur. Ces loupes « autour du cou » permettent à l’utilisateur d’utiliser gratuitement les deux mains, ce qui est idéal pour la couture. Les modèles LumiCraft (modèle LC-15), MagniFree (modèle HF-25) et MagniShine (modèle HF-66) de Caron sont tous des exemples de loupes « autour du cou ». Pour voir plus de produits, visitez la section Loupes mains libres.

Un autre type de loupe conçu en grande partie pour l’artisanat est la loupe MagniCraft (modèle MC-10). Le MagniCraft a des aimants qui sont intégrés dans cette loupe de barre. Cela fonctionne très bien pour les motifs à l’aiguille. L’utilisateur peut placer le motif sur un support en métal. Les aimants de la loupe à barre maintiendront le motif en place et grossiront la ligne appropriée sur le motif. Pour voir plus de produits, visitez la section Feuille et barre.

Quelles choses dois-je considérer lors de l’achat d’une loupe éclairée ?

Les loupes lumineuses sont disponibles dans une grande variété de styles et de formes. La considération la plus importante lors de l’achat d’une loupe éclairée est le type d’éclairage. Les loupes lumineuses sont disponibles dans des styles LED et incandescents. D’une manière générale, une loupe éclairée avec une ampoule à incandescence sera moins chère qu’une loupe éclairée à LED. Cependant, les loupes à LED sont généralement plus lumineuses et utilisent beaucoup moins d’énergie qu’une ampoule à incandescence. Lorsque vous considérez le coût des batteries, les loupes à LED sont généralement un investissement rentable.

Ces dernières années, les loupes ont diminué de taille. Les loupes à LED sont souvent alimentées par des piles bouton, permettant ainsi des designs plus élégants et plus compacts. Des produits comme la Loupe sans monture éclairée de Carson et le MagRX éclairé n’auraient jamais pu être fabriqués sans l’utilisation de lumières LED.

Quels sont les avantages des lentilles grossissantes en verre ?

Les loupes en verre permettent une transmission de la lumière très élevée, ce qui fournit une image très claire et précise. Les loupes en verre sont également durables et extrêmement difficiles à rayer. Il existe de nombreuses qualités de verre disponibles ; cependant, la meilleure qualité de lentilles grossissantes en verre est meilleure que la meilleure qualité de lentilles acryliques. Les loupes en verre grossissent généralement légèrement plus que les loupes en acrylique en raison de la densité du matériau. La loupe en verre la plus populaire de Carson est la loupe SG-10 SureGrip.

Les loupes en verre ont diminué de popularité au fil des ans. Il y a vingt ans, presque toutes les loupes vendues aux États-Unis étaient en verre. Aujourd’hui, cependant, plus de 90 % des loupes vendues aux États-Unis sont en acrylique.

Quel type de jumelles est le meilleur pour la chasse ?

Certaines enquêtes informelles de l’industrie suggèrent que 40 % de toutes les jumelles vendues aux États-Unis sont vendues à des chasseurs. Le style le plus populaire de jumelles vendues sont 10×42 mm. Quelle est la particularité des jumelles 10×42 mm ? Les cerfs sont plus actifs à l’aube ou au crépuscule, donc la luminosité est critique. Les jumelles pleine grandeur 10×42 mm recueillent plus de lumière que leurs homologues compactes, de sorte que les jumelles 10×42 mm sont un choix évident. Ils sont idéaux pour la chasse en raison de leurs capacités supérieures de collecte de lumière.

Quel type de jumelles est le meilleur pour l’observation des oiseaux ?

Les jumelles 8×42 mm sont la configuration optique la plus populaire pour l’observation des oiseaux. Un objectif de 42 mm fournit des capacités de collecte de lumière suffisantes dans des conditions de faible luminosité, et un grossissement de 8x permet à l’utilisateur de « stabiliser » les jumelles beaucoup plus facilement qu’avec des puissances plus élevées, ce qui facilite un peu l’identification des oiseaux. Recherchez des jumelles 8×42 mm avec des capacités de transmission de la lumière élevées comme notre série 3D/ED.

Quelles mesures puis-je prendre pour entretenir mes jumelles ?

Assurez-vous que vos lentilles sont propres en tout temps et gardez-les exemptes d’empreintes digitales, de saleté et de débris. Utilisez un chiffon microfibre Stuff-It ou un nettoyant pour lentilles C6 pour nettoyer vos lentilles rapidement et en toute sécurité. N’utilisez jamais de produits chimiques sur vos lentilles ; cela peut nuire au revêtement optique. Lorsque vous ne l’utilisez pas, remplacez toujours les capuchons d’objectif et rangez vos jumelles dans un étui. Pour plus d’options de nettoyage, visitez la section Entretien de l’objectif.

Qu’est-ce que le dégagement oculaire binoculaire ?

Le dégagement oculaire est la distance, en millimètres, qu’une binoculaire peut tenir loin de l’œil et voir tout le champ de vision. Si vous portez des lunettes, un soulagement oculaire plus long serait avantageux car les lunettes empêchent vos yeux de s’approcher le plus possible de l’oculaire.

Comment puis-je concentrer mes jumelles correctement ?

Il y a plusieurs étapes que vous devez prendre pour concentrer vos jumelles. La première étape consiste à fermer l’œil droit et à regarder à travers l’oculaire gauche de la binoculaire. Tournez la molette de mise au point centrale jusqu’à ce que vous voyiez une image nette. Ensuite, fermez votre œil gauche et regardez à travers l’oculaire droit. Tournez l’oculaire dioptrique jusqu’à ce que vous voyiez une image nette dans votre œil droit. Enfin, regardez à travers les deux oculaires. Utilisez la molette de mise au point centrale uniquement pour corriger la mise au point lorsque vous commencez à regarder différents objets. Maintenant, vous êtes prêt à profiter pleinement de vos jumelles.

Quel est le but des revêtements de lentilles binoculaires ?

Tous les composants optiques des jumelles (lentilles et prismes) doivent être revêtus pour minimiser les problèmes de perte de lumière et de réflexion à l’intérieur des jumelles. Une binoculaire mal enduite peut perdre jusqu’à 50 % de la lumière initialement recueillie à travers l’objectif, ce qui entraîne une image de mauvaise qualité. En enduisant les composants optiques d’un film fin de produits chimiques, la perte de lumière peut être considérablement diminuée. Les jumelles de la plus haute qualité ont plusieurs revêtements sur tous les composants optiques. Celles-ci sont connues sous le nom de jumelles « entièrement multicouches ». Ces jumelles ont le moins de perte de lumière et le résultat est une image de meilleure qualité.

Le type de prisme utilisé dans les jumelles fait-il une différence ?

Il y a des prismes situés à l’intérieur des jumelles qui fonctionnent pour retourner une image inversée en position verticale. Il existe deux styles courants de prismes utilisés dans les jumelles : le BK-7 et le BAK-4. Le prisme BAK-4 est fait d’un verre de plus haute densité et peut produire des images plus nettes qu’un prisme BK-7. Si vous n’êtes pas sûr du prisme utilisé, tenez les jumelles devant vous et regardez à travers l’oculaire. Si vous voyez un faisceau de lumière de forme carrée, il y a de fortes chances qu’un prisme BK-7 soit utilisé. Un faisceau de lumière rond indique l’utilisation d’un prisme BAK-4.

Quelle est l’importance du champ de vision d’une binoculaire ?

Le champ de vision est la taille de la zone qui peut être vue à travers les jumelles. Le champ de vision est mesuré de deux manières : le champ de vision angulaire et le champ de vision linéaire. Le champ de vision angulaire d’une binoculaire est mesuré en degrés. Le champ de vision linéaire est la largeur de la zone, en pieds, visible à mille mètres. Rappelez-vous que plus la puissance de vos jumelles est élevée, plus le champ de vision sera petit. Dans la plupart des cas, plus le champ de vision est grand, plus la clarté de l’image diminuera, en particulier sur les bords. Gardez cela à l’esprit lorsque vous faites votre choix. Plus grand ne signifie pas toujours mieux !

La taille de l’objectif d’une binoculaire fait-elle une différence ?

La quantité de lumière traversant les différentes lentilles des jumelles dépend du diamètre de ces lentilles. Les objectifs sont situés à l’avant des jumelles. Le diamètre des objectifs est mesuré en millimètres. Une binoculaire de 8×21 mm a un diamètre d’objectif de 21 millimètres. Plus le diamètre de la lentille est grand, plus ils recueilleront de lumière. Plus de lumière signifie une image plus lumineuse de plus de détails et de clarté. La taille de la pupille de sortie des jumelles affecte également la luminosité d’une image. La pupille de sortie est le diamètre du faisceau lumineux, en millimètres, qui traverse les oculaires des jumelles. Plus la pupille de sortie est grande, plus l’image binoculaire devient lumineuse. Gardez à l’esprit, cependant, que des lentilles binoculaires plus grandes signifient des jumelles plus grandes.

Quelles jumelles me conviennent le mieux ?

Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte dans le choix de la bonne binoculaire pour les besoins d’un individu, y compris le prix, la couleur et le style. Le facteur le plus important dans cette décision concerne la façon dont vous avez l’intention d’utiliser les jumelles. Pour la plupart des gens, les jumelles sont un simple dispositif optique, mais en réalité, ce sont des instruments optiques complexes et précis.

Quel est le meilleur grossissement binoculaire pour moi ?

Le grossissement d’une binoculaire décrit combien de fois un objet apparaît plus près à travers les jumelles qu’à l’œil nu. Une binoculaire de 8×21 mm grossit l’image à huit fois sa taille normale. Les grossissements binoculaires typiques vont de puissances de 7x à 10x ; cependant, ils sont également disponibles dans des grossissements beaucoup plus élevés. Gardez à l’esprit que les jumelles avec une puissance plus élevée recueillent moins de lumière et que le champ de vision sera également réduit. Il est également très difficile de maintenir une image stable à des grossissements très élevés à l’aide d’une binoculaire portable. Un trépied est généralement nécessaire pour stabiliser une image à des grossissements plus élevés.

Quel type de jumelles sont les meilleurs pour les événements sportifs ?

Cette question séculaire se résume vraiment à la préférence personnelle. Voulez-vous transporter des jumelles lourdes et volumineuses de votre voiture au stade ? Préférez-vous la luminosité supplémentaire qu’une binoculaire pleine grandeur offrira ? Ou la commodité de mettre les jumelles dans la poche de votre veste est-elle plus importante pour vous ? Beaucoup de gens sont divisés entre la luminosité d’une binoculaire pleine grandeur et la portabilité d’une binoculaire compacte. Que vous choisissiez des jumelles compactes ou de taille normale, il y a quelques autres facteurs à considérer. Si vous regardez un événement sportif en mouvement rapide, n’optez pas pour des jumelles trop puissantes (un grossissement de 8x est idéal). Un grossissement plus élevé signifie un champ de vision plus petit, il sera donc plus difficile de suivre l’action. Assurez-vous également que la configuration optique des jumelles offre un champ de vision suffisamment large. Gardez à l’esprit, cependant, que vous pouvez sacrifier la définition des bords binoculaires ou le soulagement des yeux binoculaires avec un large champ de vision. En conclusion, il est important de comparer toutes les fonctionnalités offertes par les jumelles avant de prendre votre décision.

Quoi dois-je considérer quand j’achète une loupe pour enfants ?

Il est important de garder quelques éléments à l’esprit lorsque vous cherchez une loupe pour enfants. La loupe doit avoir une grande lentille de visualisation, tout en restant suffisamment légère pour qu’un enfant puisse l’utiliser. Le BigEye est idéal pour les enfants car il a une lentille acrylique surdimensionnée, ce qui le rend léger et plus sûr que le verre.

Comment Carson détermine-t-il le grossissement d’un microscope numérique ?

Carson détermine le grossissement comme le grossissement effectif total basé sur un moniteur de 21″. Pour calculer le grossissement effectif lorsque l’image est affichée sur votre moniteur, multipliez la taille de l’écran par le facteur indiqué sur la page produit de votre microscope numérique. Remarque : Le grossissement efficace est une combinaison du système optique et d’un zoom numérique haute puissance.

Quelle est la résolution de mon microscope numérique ?

Veuillez consulter la page de chaque produit pour des informations spécifiques sur la résolution de chaque microscope. Cependant, notez qu’il peut y avoir deux spécifications de résolution : une pour le mode image et une pour le mode vidéo.

Mon microscope numérique n’atteint pas la résolution sur la page du produit. Que puis-je faire ?

Pour obtenir la résolution maximale en mode image, ouvrez le logiciel, accédez à Paramètres et sélectionnez la résolution maximale. Le logiciel est initialement par défaut à une résolution inférieure. Veuillez également noter que la résolution vidéo peut être inférieure à la résolution d’image.

Où puis-je télécharger le logiciel pour mon microscope numérique ?

Veuillez visiter la page Téléchargements logiciels.

Les microscopes numériques fonctionnent-ils avec des tablettes ou des téléphones ?

Non, ces appareils ne sont pas pris en charge.

Toutes les LED sont-elles créées de la même manière ?

Les LED ne sont pas toutes créées de la même manière. En général, plus de lampes LED créent plus de lumière. Cependant, il est certainement possible qu’une seule LED bien construite puisse surpasser un groupe de LED de mauvaise qualité. Les LED varient considérablement en termes de luminosité, de couleur et de durée de vie. Puisqu’il n’y a pas de véritable norme de l’industrie pour tester les LED, Carson les teste généralement nous-mêmes. Nous comparons les LED de nombreuses installations de fabrication avant de construire nos lampes de lecture. Nous testons la luminosité, la durabilité et la durée de vie. Nous sélectionnons ensuite les lumières qui créeront la meilleure valeur pour nos clients.

Quelles caractéristiques dois-je rechercher dans une lampe de lecture ?

Il y a plusieurs caractéristiques à considérer lors de l’achat d’une lampe de lecture LED. Certains de ces facteurs sont clairement visibles dans l’emballage, mais d’autres ne le sont pas. Ci-dessous, vous trouverez des détails sur la plupart des choses importantes que vous devriez considérer lors de l’achat d’une lampe de lecture. Pour plus d’informations sur les lampes de lecture LED Carson, veuillez visiter la section Lampes.

Que dois-je acheter : une lampe de lecture LED ou à incandescence ?

Les lampes de lecture à LED coûtent généralement un peu plus cher que les lampes de lecture à incandescence, mais les lampes de lecture à LED valent bien l’investissement. Les lampes de lecture à LED durent longtemps : en moyenne, environ cinquante fois plus longtemps que l’ampoule d’une lampe de lecture à incandescence. Les lampes à LED résistent aux chocs, mais les lampes de lecture à incandescence peuvent se casser facilement. La considération la plus importante est la consommation d’énergie : les lampes de lecture à LED utilisent très peu de batterie et fonctionnent à basse température. Les lampes de lecture à incandescence consomment beaucoup d’énergie de la batterie et sont donc beaucoup plus chères à utiliser que les lampes de lecture à LED.

Mon enfant.e est fasciné.e par les insectes. Quels jouets recommandez-vous ?

Il est très important de promouvoir les activités en plein nature quand votre enfant.e est fasciné.e par les insectes. La société Carson Optical a une gamme de produits dédiée aux enfants qui aiment la nature. Notre jouet BugView permettra votre enfant.e d’attraper les insectes, les examiner et les relâcher quand il ou elle arrête de jouer.

De quoi dois-je prendre en considération quand j’achète des jumelles pour un.e enfant.e ?

Une paire de jumelles pour un.e enfant.e doit être durable et légère. Elle doit aussi permettre votre enfant.e de s’amuser quand il ou elle explore dans la nature. Nos jumelles Hawk (HU-530) satisfont toutes ces besoins.